Mipes Ile-de-France

  Ma mipes en quelques mots
.

Accord de coopération visant à améliorer l’accompagnement des migrants âgés

05/03/2012

Accord de coopération visant à améliorer l’accompagnement des migrants âgés

Les petits frères des Pauvres et Adoma se mobilisent et conjuguent leurs efforts afin d’offrir un meilleur accueil aux migrants âgés dans les foyers.

Unis depuis 2005 autour de projets et d’actions communes, les petits frères des Pauvres, qui accompagnent dans une relation fraternelle des personnes âgées souffrant de solitude, de pauvreté, d’exclusion, de maladies graves, et Adoma, qui propose des solutions de logement et d’hébergement aux publics qui traversent des difficultés économiques, sont deux organismes impliqués dans la prise en charge de personnes en difficulté.

Sentiment d’insécurité, barrière culturelle ou de la langue, difficultés pour faire valoir leurs droits : les migrants âgés logés en foyer souffrent souvent d’un sentiment d’abandon et de repli sur soi.
Aussi, la coopération instaurée entre les petits frères des Pauvres et Adoma a pour but de créer une dynamique partenariale afin de faciliter les actions sur les territoires d’implantation communs aux deux organismes (Paris, Lyon, Grenoble, Montpellier, Perpignan, etc.).

Adoma favorise ainsi l’intervention des petits frères des Pauvres au sein de ses établissements.
Les bénévoles des petits frères des Pauvres animent des permanences dans les lieux conviviaux des foyers, ils y accueillent les personnes qui souhaitent y venir et accompagnent de manière régulière les résidents les plus isolés qui le souhaitent pour agir avec eux sur l’ensemble des précarités dont ils souffrent : santé, accès au droit, logement, etc.

Une réunion partenariale annuelle sera l’occasion de faire le bilan conjoint des actions réalisées dans les foyers logements et de proposer d’éventuelles améliorations de la coopération.

L’action des petits frères des Pauvres en foyer de vieux migrants, c’est déjà :

• 25 foyers concernés à Paris et sa banlieue, Lyon, Grenoble, Marseille, Montpellier, Toulouse, Nancy ;
• 700 personnes qui ont bénéficié d’un accueil lors des permanences organisées dans les caféteries des foyers,
• 120 bénévoles,
• 150 personnes âgées isolées qui sont accompagnées aujourd’hui dans ces foyers.

Depuis janvier 2011, le groupe de travail "Précarité des seniors" de la MIPES mène une réflexion sur les problématiques rencontrées par les migrants âgés en Ile-de-France.

► Pour en savoir plus, consulter le site des Petits frères des Pauvres ou celui d’Adoma.

Partager Envoyer Impression