Mipes Ile-de-France

  Ma mipes en quelques mots
.

Etude " violences à l’encontre des femmes en IDF"

09/06/2015

Etude " violences à l’encontre des femmes en IDF"

Agir face aux violences faites aux femmes nécessite au préalable de bien connaître le phénomène. L’enquête nationale sur les violences faites aux femmes en France (ENVEFF) en 2000 avait permis de dégager les premières données scientifiques sur ces violences en France. En Ile-de-France : 10,9% des franciliennes sont confrontées aux violences conjugales, soit légèrement plus qu’au niveau national. Cette étude est en cours d’actualisation et des données franciliennes de cadrage seront disponibles en 2017. En dehors de cette enquête de victimation, le travail quotidien des associations spécialisées dans l’écoute, l’accueil et l’accompagnement des femmes victimes de violences sur le territoire francilien, notamment conjugales, fournit une connaissance plus empirique qui mérite d’être exploitée. En effet, chaque année, près de 4 000 appels au numéro « Violences Femmes Info – 3919 » (géré et initié par la Fédération Nationale Solidarité Femmes - FNSF) concernent des franciliennes, soit près d’un appel sur trois. Le Conseil régional d’Ile-de-France a développé depuis 2009 un dispositif unique en faveur de l’accès au logement locatif social pour les femmes victimes de violences : depuis sa mise en place, 504 franciliennes et 704 enfants ont bénéficié d’un logement. De plus, en 2013, onze associations spécialisées membres de la FNSF et regroupées dans l’Union Régionale Solidarité Femmes Ile-de-France (URSF-IDF) ont accueilli et mis en sécurité plus de 3 300 femmes victimes de violences conjugales en Ile-de-France. Ce sont autant de lieux d’observations privilégiés pour connaître plus précisément les situations et parcours des victimes franciliennes. Les données recueillies dans le cadre des appels au « 3919 », lors du premier accueil dans les associations spécialisées, ou dans le cadre des dispositifs de « Mise en sécurité » et d’ « Accès au logement » n’avaient pas été étudiées et comparées au niveau francilien jusqu’à présent. Partant de ce constat, la Fédération Nationale Solidarité Femmes, membre du Centre Hubertine Auclert et l’Union régionale Solidarité Femmes Ile-de-France (URSF-IDF), ont mené une étude avec l’Observatoire régional des violences faites aux femmes du Centre Hubertine Auclert à partir des données associatives. L’enjeu était de mieux saisir les spécificités des situations et parcours des franciliennes victimes de violences conjugales. Cette étude inédite permet de dégager des pistes d’actions en matière de politiques publiques afin d’améliorer le repérage, l’accompagnement des victimes, l’accès au logement, et la prévention des violences à l’encontre des femmes.
Pour consulter cette étude, cliquez ici

Partager Envoyer Impression