Mipes Ile-de-France

  Ma mipes en quelques mots
.

Le sport : Outil d’insertion

15/06/2012

Le sport : Outil d’insertion

L’Odyssée, un EDI qui s’inscrit pleinement dans une pédagogie collective et utilise le sport comme outil d’insertion.

Pour situer dans un premier temps cette action, rappelons la mission des Espaces Dynamiques Insertions (EDI), qui sont au nombre de trois sur la Seine-Saint-Denis comme dans chaque département d’Ile de France.
Créés à la fin des années 90 à la demande de la région Ile-de-France, l’objectif principal des EDI est de parer aux difficultés exponentielles de l’accès à l’emploi rencontrées par les jeunes de 16 à 25 ans.
A cet effet, ces structures s’inscrivent dans une démarche innovante en proposant une pédagogie non scolaire et adaptée aux profils de jeunes très éloignés de l’emploi, cumulant parfois des freins sociaux, médicaux, cognitifs, ne leur permettant pas de s’inscrire dans le cadre institutionnel dit « classique ».

L’ « Odyssée », nom donné à l’EDI portée par l’association Aurore, n’a pas été donné par hasard ou par simple choix euphonique mais fait référence à l’œuvre d’Homère dans laquelle Ulysse, sur un laborieux chemin, tente de se trouver. Comme le héros, les jeunes que nous accueillons sont à leur propre recherche. Cette recherche en soi qui permet de mieux se connaître et ainsi de mieux s’orienter socialement et professionnellement.

Pour les aider sur cette voie, leur sont proposés depuis plusieurs années des ateliers collectifs aux contenus artistiques, civiques, sportifs.
Cette proposition est née de la conviction et du constat qu’au quotidien, les actions collectives favorisent la socialisation et la redynamisation, quelle que soit l’activité. Peut-être qu’une activité en particulière parmi celles citées semblerait porter encore plus de bénéfices : Le sport collectif.
En effet, les sports collectifs ont l’avantage d’apporter en plus du « bienfait » physique immédiat par la création d’endorphines liée à l’effort, des valeurs de solidarité, du goût au dépassement de soi, à l’union dans un projet commun.
Ces « Bienfaits » sont visibles au quotidien sur la structure car le sport est proposé de manière quasi permanente.
En outre, l’investissement de l’Odyssée lors de la dernière coupe du monde de football « Homeless » en Août 2011 l’a encore pleinement démontrée. Fort de ce résultat positif, l’Odyssée s’est engagée cette année sur un projet tout aussi innovant. L’insertion par le Rugby.

En lien avec le PLIE de Sevran et des entreprises s’inscrivant dans de l’emploi « solidaire », l’Odyssée à répondu de manière favorable à l’association « Drop de béton » qui est à l’initiative de ce projet. Pendant plus de 12 mois, des jeunes filles Sevranaises, avec en fil rouge l’apprentissage intensif du rugby, bénéficieront de rencontres avec des acteurs du monde de l’emploi et serons suivies de manière individuelle et personnalisée par des éducateurs et des chargés d’insertion de l’Odyssée afin de les aider dans leur élaboration de projet professionnel.
Ce projet, s’il bénéficie principalement à ces dernières, a aussi le mérite de permettre d’être un vecteur de changement en terme de représentations liées au sport et au genre. Comme on le voit avec le football qui trouve de plus en plus sa partie « féminine » (on le constate avec la médiatisation de l’équipe Lyonnaise encore championne d’Europe cette année), le rugby n’a besoin que du développement de sa pratique par des femmes pour en trouver le même chemin.

► Pour en savoir plus, cliquer ici.

Partager Envoyer Impression