Mipes Ile-de-France

  Ma mipes en quelques mots
.

Logement : Les associations, inquiètes pour les plus démunis.

19/10/2015

Logement : Les associations, inquiètes pour les plus démunis.

Le Collectif des associations unies, qui regroupe 34 associations, dont la Fondation Abbé Pierre, le Secours catholique ou Médecins du Monde, déplorent que la Garantie universelle des loyers (GUL), votée dans la loi Alur de 2014, ait finalement été abandonnée au profit d’un autre dispositif, Visale, "garantie surtout destinée aux salariés en mobilité professionnelle" et qui n’est donc "plus ni universel ni obligatoire". Dans leur lettre ouverte à Sylvia Pinel, les associations considèrent que Visale, qui doit être installé en 2016, est "une régression par rapport au système actuel de Garantie des risques locatifs (GRL), car "il ne couvrira les ménages locataires que trois ans, et ne couvrira pas les dégradations du bâti". De plus, certains publics ne seront plus éligibles, comme "les bénéficiaires de minima sociaux, les salariés contractuels de l’État, et les travailleurs saisonniers", ajoutent-t-elles. Elles s’inquiètent également de savoir si tous les contrats GRL existants seront bien repris par Visale. Les associations regrettent également que l’accompagnement social vers et dans le logement (AVDL), qui "permet à des milliers de personnes sans domicile ou mal logées d’accéder et de se maintenir dans un logement digne, en étant accompagnées", soit "affaibli". L’AVDL est financé par un fonds alimenté par les astreintes que doit verser l’État, quand il ne respecte pas ses obligations de relogement de ménages démunis, dans le cadre du Droit au logement opposable (Dalo). Mais "l’État ne verse pas ces astreintes à temps et le fonds national AVDL s’étiole", déplorent les associations, jugeant "inadmissible que des milliers de personnes à qui nous devons aujourd’hui tendre la main soient victimes de l’instabilité d’un fonds national AVDL incertain".

Pour consulter la lettre adressée à la Ministre, cliquez ici

Partager Envoyer Impression